airain


airain

airain [ ɛrɛ̃ ] n. m.
XVIe; arain XIIe; bas lat. æramen, du class. æs, æris
Vx ou littér. Bronze. « C'est l'angélus qui sonne [...] , l'air s'emplit de vibrations d'airain » (Loti).
Fig. D'airain : dur, implacable. Cœur d'airain. La loi d'airain : nom donné par Lassalle à la loi qui, en régime capitaliste, limite le salaire de l'ouvrier au minimum vital.

airain nom masculin (bas latin aeramen) Synonyme ancien de bronze. ● airain (citations) nom masculin (bas latin aeramen) Victor Hugo Besançon 1802-Paris 1885 Oh ! La muse se doit aux peuples sans défense. J'oublie alors l'amour, la famille, l'enfance, Et les molles chansons et le loisir serein, Et j'ajoute à ma lyre une corde d'airain ! Les Feuilles d'automne, Amis, un dernier mot ! Horace, en latin Quintus Horatius Flaccus Venusia, Apulie, 65-Rome ? 8 avant J.-C. Il avait autour du cœur une cuirasse de chêne et un triple airain… Illi robur et aes triplex Circa pectus erat… Odes, I, III, 9-10airain (expressions) nom masculin (bas latin aeramen) Littéraire. D'airain, dur, résistant ; implacable, impitoyable. Loi d'airain des salaires, nom donné en 1863 par le socialiste allemand F. Lassalle à une théorie du coût de la production qui considère le salaire de l'ouvrier comme le minimum nécessaire à ses besoins individuels et familiaux. ● airain (synonymes) nom masculin (bas latin aeramen) Loi d'airain des salaires
Synonymes :

airain
n. m.
d1./d Vx Bronze, alliage à base de cuivre. Statue d'airain.
d2./d Fig. D'airain: dur, impitoyable. Un coeur d'airain.

⇒AIRAIN, subst. masc.
A.— Vx, littér. (style noble)
1. Alliage à base de cuivre et de différents métaux, en particulier d'étain, désigné aujourd'hui sous le nom de bronze :
1. Deux mers apportent à nos rivages les trésors du monde. L'airain, l'argent et l'or coulent en ruisseaux dans les entrailles de cette terre sacrée.
F.-R. DE CHATEAUBRIAND, Les Martyrs, t. 3, 1810, p. 196.
2. Anastase, (...) dans la Vie d'Honorius 1er, dit qu'en 626 ce pape couvrit la basilique du père des apôtres avec des tables d'airain qu'il enleva au temple de Vénus ...
A. LENOIR, Architecture monastique, t. 1, 1852, p. 151.
3. Et des heures se passèrent; et le jour apparut. Vers cinq heures du matin, il ne restait plus qu'un tas de cendres. Les parents les recueillirent, en jetèrent une partie au vent, une partie à la mer, et en gardèrent un peu dans un vase d'airain qu'ils rapporteront aux Indes. Ils se retirèrent ensuite pour pousser des gémissements dans leur demeure.
G. DE MAUPASSANT, Contes et nouvelles, t. 2, Le Bûcher, 1884, p. 1306.
4. ... une plaine brusquement s'ouvrait, faite d'un sable brun consistant, dont le sol plat trompe l'œil : et là on galopait de front, comme un peloton, botte à botte, tandis que les cors jetaient des notes allègres, pareilles au chant martial des trompettes d'airain.
J. DE PESQUIDOUX, Chez nous, t. 1, 1921, p. 98.
5. ... je me revoyais (...) troquant notre camelote contre des antiquités (...), des aiguières et des plats en argent repoussé (...), des mors de cheval, des éperons, des étriers, des heaumes en bronze, en airain, en un alliage d'or, en argent bleuté à l'antimoine, des harnachements et des troussequins enrichis de pierres de lune, topazes et turquoises, des tissus, des voiles arachnéens de Boukhara, de l'essence de jasmin et de rose ...
B. CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p. 381.
ANTIQ. Airain de Corinthe :
6. Airain de Corinthe (ant.), Mélange de métaux fort estimé des anciens, et dans lequel entrait une certaine quantité d'or ou d'argent.
Ac. Compl. 1842.
7. Airain de Corinthe (...) composé de cuivre, d'or et d'argent ...
M.-A. MULLER, M.-P. ROGER, Évolution de la fonderie du cuivre, 1903, p. 5.
MÉD. Bruit d'airain :
8. Bruit d'airain. Bruit analogue à celui qu'on obtiendrait en frappant sur un vase de bronze. Dans les vastes pneumothorax, on peut l'entendre en auscultant la paroi postérieure du thorax tandis qu'un aide frappe une pièce de monnaie appliquée sur la paroi antérieure.
GARNIER-DEL. 1958.
MYTH. Siècle, âge d'airain. Le siècle intermédiaire entre le siècle d'argent et le siècle de fer :
9. Il y a aussi quatre âges successifs et perpétuellement alternés, les âges d'or, d'airain, de fer et d'argent, qui marquent les étapes de l'évolution du temps à travers l'espace. Ce sont ces retours, conclut mon oncle, qui constituent la vraie quadrature du cercle, le vrai secret des philosophes...
R. ABELLIO, Heureux les pacifiques, 1946, p. 208.
Régional :
10. Airain, s.m. — Laiton, cuivre jaune. Chaudron d'airain, — ch. à confitures.
VERR.-ON. t. 1 1908, p. 26.
2. P. ext., littér. Objet fait d'airain, cloche, canon :
11. Le silence est-il plus poétique que cet air animé du son de l'airain, et devenu tout sensible dans le vague de ses espaces? Considérée seulement comme harmonie, la cloche a indubitablement une beauté de la première sorte; celle que les artistes appellent le grand.
F.-R. DE CHATEAUBRIAND, Génie du Christianisme, t. 2, 1803, p. 280.
12. Quiberon vit jadis, sur son bord solitaire,
Des Français assaillis s'apprêter à mourir,
Puis, devant les deux chefs, l'airain fumant se taire
Et les rangs désarmés s'ouvrir.
V. HUGO, Odes et ballades, 1828, p. 63.
Rem. 1. Airain, désignant un métal, se rencontre avec des mots tels que fer, bronze, acier, cuivre, ambre. 2. Il s'emploie le plus fréquemment sous la forme du syntagme d'airain. 3. Il s'applique surtout à des objets du monde antique profane ou relig. : armes (ex. 5) (casque, bouclier, glaive, cuirasse, lance, épée, armure d'airain), instruments de mus. (ex. 4) (trompette, cloche, trompe, cymbales, clochettes d'airain), représentations d'animaux (bélier, serpent, taureau, ailes, griffes, etc.), ustensiles (ex. 3) (vase, urne, amphore, chaudron d'airain), constructions, monuments (ex. 2), (autel, table, colonne, porte, tour, tombe, trône d'airain).
B.— Fig., littér. (Subst. +) d'airain. Qui a l'aspect ou la dureté de l'airain.
1. [En parlant d'un être hum. hors du commun ou d'un de ses attributs] :
13. — Poète! dit le jeune homme au forçat, dis-moi où ton âme d'airain a pris la force de supporter les premiers jours d'une semblable existence?
G. SAND, Lélia, 1833, pp. 38-39.
14. Là, toujours vêtus de leurs armes,
Comme en la tour de mes combats,
D'airain seront tous mes soldats,
D'airain leurs yeux, d'airain leurs larmes,
D'airain le front des généraux,
D'airain les pieds de leurs chevaux.
S'ils ont faim du pain des héros,
Ils mangeront l'épi de gloire
Qui croît dans mon sillon de fer;
Et, s'ils ont soif, ils viendront boire
Au bord de la nue en hiver.
E. QUINET, Napoléon, 1836, p. 240.
15. Revenu et dîné au coin du feu. — Fini les Mémoires de Fouché, habile homme d'état, sans personnalité, sans chaleur de sang, — grandeur lymphatique et pâle, homme de marbre bien plutôt que cet Italien incestueux, colère, vindicatif, superstitieux, tout en instincts, et que les poëtes ont peint de travers dans leurs poésies menteuses en le donnant pour un dieu d'airain.
J. BARBEY D'AUREVILLY, Deuxième Memorandum, 1838, p. 347.
16. ... sur un trône d'or vert, était assis un géant d'airain qui était vivant. Ce géant était Nemrod.
V. HUGO, Le Rhin, 1842 p. 216.
17. Il parle de Victor Hugo avec une hauteur un peu dédaigneuse qui n'est du reste qu'un jeu; il dit lui préférer Lamartine et récite de celui-ci des vers qui, choisis ainsi et réchauffés par cette belle voix d'airain, paraissent en effet pleins d'ambroisie.
A. GIDE, Journal, 1906, pp. 210-211.
Rem. Syntagmes rencontrés colosse, dieux, monstre, géant, titan d'airain.
2. Péjoratif
a) [Avec une idée de dureté implacable] :
18. Démodocus attend avec impatience le retour de la lumière.
« Ma fille, disoit-il à Cymodocée qu'une puissance inconnue privoit aussi du sommeil, malheur à ceux que la pitié ou une vive reconnoissance n'arracha jamais au pouvoir de Morphée. Il n'est pas permis d'entrer dans les temples des dieux avec du fer : on n'entrera point dans l'élysée avec un cœur d'airain. »
F.-R. DE CHATEAUBRIAND, Les Martyrs, t. 1, 1810, p. 153.
19. Ô siècle d'airain! s'écrioit-il; hommes haïs de Jupiter pour votre dureté; quoi! vous restez insensibles à la douleur d'un père!
F.-R. DE CHATEAUBRIAND, Les Martyrs, t. 3, 1810, p. 156.
ÉCON. POL. Loi d'airain. Nom donné par Lassalle à la loi qui, en régime capitaliste, réduit le salaire de l'ouvrier au minimum vital.
b) Vx. Front d'airain. Front sans pudeur, qui ne rougit pas :
20. Un front d'airain, Une extrême impudence. Cet homme a un front d'airain. Il faut avoir un front d'airain pour oser soutenir une pareille fausseté.
Ac. 1835.
Prononc. :[]. BARBEAU-RODHE 1930 signale également, pour la 1re syllabe, la possibilité d'une prononc. avec [] ouvert mi-long. Pt Lar. 1968 transcrit cette syllabe avec [e] fermé. — Rem. FÉR. 1768 transcrit la 1re syllabe avec é fermé (cf. aussi GATTEL 1841). FÉR. Crit. t. 1 1787, au contraire, note è (cf. aussi LAND. 1834, NOD. 1844, FÉL. 1851, LITTRÉ, DG).
Étymol. ET HIST. — Mil. XIIe s. araim « alliage de cuivre et d'étain » (Psautier d'Oxford, éd. Fr. Michel, 106, 16 ds T.-L. : contribla les portes d'araim [contrivit portas aereas]); XIIe s. arain « id. » (Ronc. 78 ds LITTRÉ : Sonent buisines d'arain et de metal).
Dér. du b. lat. aeramenid. » dep. IIIe s., COMM., Apol., 750 ds TLL s.v., 1053, 10) devenu régulièrement puis arame par assimilation régressive d'où arain, FOUCHÉ t. 2, p. 453; forme étymologisante aerin, airin (D'Aubigné ds HUG.).
STAT. — Fréq. abs. litt. :896. Fréq. rel. litt. :XIXe s. : a) 2 147, b) 2 183; XXe s. : a) 904, b) 263.
BBG. — BAILLY (R.) 1969 [1946]. — BAUDHUIN 1968. — BÉL. 1957. — BÉNAC 1956. — Bible 1912. — BOISS.8. — BOUILLET 1859. — BRARD 1838. — CHABAT t. 1 1875. — CHESN. 1857. — Comm. t. 1 1837. — Cost. 1899. — DAIRE 1759. — DUVAL 1959. — GARNIER-DEL. 1961 [1958]. — GAY t. 1 1967 [1887]. — GOTTSCH. Redens. 1930, p. 135. — GOUG. Mots t. 1 1962, p. 23; pp. 25-26. — LE ROUX 1752. — LITTRÉ-ROBIN 1865. — N'aviez-vous pas oublié? ... Vie Lang. 1955, p. 130. — NYSTEN 1824. — PRÉV. 1755. — ROMEUF t. 1 1956.

airain [ɛʀɛ̃] n. m.
ÉTYM. XVIe; arain, XIIe; du lat. pop. aramen, du bas lat. aeramen, du lat. class. aes, aeris « bronze », accusatif aerem.
Vieux ou littéraire.
1 Alliage de cuivre et d'étain. Bronze. || Statue d'airain. || Chars d'airain. || Graver une inscription sur l'airain.
1 Le fer et l'airain n'étant plus polis par les Cyclopes, commençaient à se rouiller.
Fénelon, Télémaque, II.
2 Qui me donnera le burin que Job désirait pour graver sur l'airain et sur le marbre cette parole sortie de sa bouche (…)
Bossuet, Oraison funèbre de Michel Le Tellier.
Prov. Vx. Les injures s'inscrivent sur l'airain et les bienfaits sur le sable : on se souvient toujours des injures et on oublie facilement les bienfaits.
2 Poét. Objet fait d'airain; spécialt, canon (cit. 1, 2); cloche.
3 Mais l'airain menaçant frémit de toutes parts.
Racine, Athalie, IV, 5.
4 J'entends l'airain tonnant de ce peuple barbare.
Voltaire, Alzire, II, 6.
La matière (du canon, de la cloche).
5 Le marteau qui se soulevait et retombait sur l'airain était le seul être vivant avec moi dans ces régions.
Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, t. II, LVIII.
6 C'est l'angélus qui sonne là, très près, au-dessus de nous, dans le clocher; et l'air s'emplit de vibrations d'airain.
Loti, Mon frère Yves, XCIX.
3 … d'airain. Myth. || Siècle, âge d'airain : le siècle intermédiaire entre le siècle d'argent et le siècle de fer. — ☑ Fig. Un siècle d'airain : un temps de calamité.
Loc. littér. (vieilli). Bras d'airain, fort.Cœur d'airain, loi d'airain, impitoyable.Front d'airain : attitude inébranlable.Mur d'airain, infranchissable.
7 Croyez-vous que vos dents impriment leurs outrages
Sur tant de beaux ouvrages ?
Ils sont pour vous d'airain, d'acier, de diamant.
La Fontaine, Fables, V, 16.
8 (…) un cœur d'airain (…)
Racine, Esther, III, 1.
9 (…) un style d'airain (…)
La Bruyère, Disc. à l'Acad., 15 juin 1693.
Un ciel d'airain : un ciel sans nuage, un temps sec, aride.
10 Les sables, les déserts qu'un ciel d'airain calcine.
Hugo, les Châtiments, V, 11.
La loi d'airain : nom donné par Lassalle à la loi qui réduit, en régime capitaliste, le salaire de l'ouvrier au minimum vital.
HOM. Errhin.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • airain — AIRAIN. s. m. Espece de cuivre. Chaudron, poile d airain. travailler en airain. graver sur l airain. plaque d airain. Les fables des Poëtes disent qu il y a eu Un âge, un siecle d airain, Qui est le troisiéme âge du monde. On dit aussi fig. Un… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • airain — AIRAIN: Proverbe : les injures s écrivent [dessus]. Métal de l antiquité …   Dictionnaire des idées reçues

  • airain — (è rin) s. m. 1°   Alliage de cuivre et d étain, plus sonore et plus fusible que le cuivre. Statue, vase d airain. •   Le fer et l airain, n étant plus polis par les Cyclopes, commençaient à se rouiller, FÉN. Tel. II. •   Aussitôt on assembla des …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • AIRAIN — s. m. Métal composé en grande partie de cuivre jaune, mêlé avec du zinc, de l étain, et une petite quantité d antimoine. L airain sert principalement à faire les cloches. Statue d airain. Chaudière d airain. Travailler en airain. Graver sur l… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • AIRAIN — n. m. On donne ce nom surtout dans le style poétique à un Alliage de différents métaux dont le cuivre est la base. Statue d’airain. Graver sur l’airain. Plaque d’airain. On dit aujourd’hui le bronze. En termes d’Antiquité, Airain de Corinthe,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Airain — Pour les articles homonymes, voir Airain (homonymie). Le Serpent d’airain de Moïse, de Giovanni Fantoni « Airain » (du latin …   Wikipédia en Français

  • airain — nm. êrin (Albanais), azhan (St Martin Porte), aòm (Bessans), R. l. aramen …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Airain (Rivière) — Airain Photo bienvenue Merci Caractéristiques Longueur 47 8 km Bassin 300 km2 Bassin collecteur la Loire …   Wikipédia en Français

  • Airain (riviere) — Airain (rivière) Airain Photo bienvenue Merci Caractéristiques Longueur 47 8 km Bassin 300 km2 Bassin collecteur la Loire …   Wikipédia en Français

  • Airain (rivière) — Airain Caractéristiques Longueur 47,8 km Bassin 300 km2 Bassin collecteur …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.